Débat.jpg
 

Agacée par la teneur du débat opposant Marine Le Pen à Emmanuel Macron mercredi soir en direct, Nathalie Saint-Cricq explique que l'idée de planter l'émission lui a "traversé l'esprit".

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Tinie
    Tinie     

    Compte tenu de son manque de motivation et de son apathie, elle a dû avoir du mal à se mettre debout pour s'en aller. LOL

  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Mme de Saint-Cric, le compte-rendu de vos perceptions personnelles du débat, on s'en tape !

  • Antoine Esponda
    Antoine Esponda     

    Le débat était d'une violence extrème!

  • laura von distria
    laura von distria     

    Que ne l'a t-elle fait : on ne s'en serait, de toutes manières, pas aperçu !!!

  • Cador
    Cador     

    Etrange mais je n'ai vu aucune Violence, mis à part un Macron un peu subjugué par l'Assurance de Marine Lepen. Faut dire qu'Elle est plus mûre que Lui (64 ANS CONTRE un 39 ans qui plus est soutenu par d'autres partis), il avait l'air d'avoir du lait qui coulait sous son nez, genre Inexpérimenté et agacé surtout. Maintenant, c'est que ce que j'ai conclu à la fin du débat. L'Inverse de BFM -

    guy vieval
    guy vieval      (réponse à Cador)

    Eh cador il doit bien y avoir une ecole a cote de chez toi alors hesite pas vas y fonce

    Antoine Esponda
    Antoine Esponda      (réponse à Cador)

    Je ne suis pas daccord

  • Cador
    Cador     

    Etrange mais je n'ai vu aucune Violence, mis à part un Macron un peu subjugué par l'Assurance de Marine Lepen. Faut dire qu'Elle est plus mûre que Lui, il avait l'air d'avoir du lait qui coulait sous son nez, genre Inexpérimenté et agacé surtout.

  • yvvimutu
    yvvimutu     

    On a vite oublié les 3 débats Trump-Clinton de l'automne 2016 : les noms d'oiseaux y circulaient allègrement : "crapule", élu "je vous mettrai en taule"...

Votre réponse
Postez un commentaire