R. Kelly à New York en 2015
 

Sony, maison de disque de R. Kelly, et le chanteur, accusé d'agression sexuelle,  ont décidé de mettre fin à leur contrat, révèle ce vendredi Billboard

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire