9/12

Les actrices mobilisées pour Time's Up

Une vidéo a été présentée par Ashley Judd, Salma Hayek et Annabella Sciorra, trois actrices qui ont été harcelées sexuellement et menacées par le producteur Harvey Weinstein, la dernière affirmant même avoir été violée par le magnat déchu. La séquence s'est ouverte sur une autre actrice harcelée par Harvey Weinstein, Mira Sorvino, qui a expliqué que, depuis l'automne, avec les mouvements #MeToo et Time's Up, "tout le monde a maintenant une voix pour exprimer quelque chose qui se déroule depuis toujours, pas seulement à Hollywood, mais dans toute la société".
Mais le propos s'est rapidement élargi à l'ensemble des films qui ont ouvert de nouvelles voies à Hollywood depuis l'an dernier, de The Big Sick, dont le héros est d'origine pakistanaise, à Black Panther, premier film Marvel dédié à un super-héros noir, en passant par Lady Bird, réalisé par une femme, Greta Gerwig. "Les changements auxquels nous assistons sont entraînés par le son puissant de nouvelles voix, de voix différentes, de nos voix", a lancé Ashley Judd.

AFP

EN IMAGES - Revivez les temps forts des Oscars 2018