Abdellatif Kechiche et ses acteurs de "Mektoub My Love: Intermezzo", le 23 mai 2019 au Festival de Cannes
 

Depuis sa projection, le long-métrage est pointé du doigt pour sa mise en scène éprouvante et une très longue séquence de sexe.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire