Mis à jour le
De nombreux acteurs hollywoodiens déplorent le manque de diversité dans la liste des nommés.
 

 

Inscrivez-vous à la Newsletter People

Newsletter People

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Noramag
    Noramag     

    Ce n'est pas simplement relatif au nombre d'acteurs présent dans les films ? Si depuis la création des oscars le nombre total d'acteurs blancs face au nombre d'acteurs noirs est différent, la probabilité pour que le pourcentage soit tout aussi différent n'est pas logique ? Ce n'est pas du racisme mais des mathématiques non ?

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Noramag)

    Dans ce cas se pose alors le problème de la représentativité anormalement faible des minorités et des noirs dans le cinéma américain.

    Noramag
    Noramag      (réponse à Boz Ramboz)

    Oui et c'est un autre débat mais là encore il peut s'agir du script, du contexte de l'histoire, et puis c'est historique la communauté noire fait peu à peu son entrée dans le cinéma depuis moins longtemps, je veux dire par là que la minorité va tenter de disparaître avec le temps, puisque l'entrée dans le cinéma est plus récente que la communauté blanche. Je ne trouve d'excuse à personne, ne vous méprenez pas, bien au contraire il faut combattre les différences volontaires mais je veux dire qu'il ne faut pas attiser la haine là où il n'est pas nécessaire de le faire. Je pense simplement que cette histoire prend plus de proportions qu'elle ne devrait et ne fais que renforcer l'écart plutôt que d'unir les gens. Mais le jugement d'un film prend en compte bien trop de facteurs (type de film, conjoncture actuelle, date de sortie etc) pour s'arrêter à la couleur de peau.

  • Trublion33
    Trublion33     

    Et moi je suis non-comprenant , je peux avoir un oscar ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ils sont pas cohérents les Américains quand ils réclament la discrimination positive, là-bas y'a des chaines ethniques, un communautarisme totalement décomplexé et accepté mais sur certains points nos frères veulent trop être représentés là où c'est pas forcément une nécessité.
    Plus de droits et moins d'exclusion en politique, dans le monde du travail en général, les médias de manière globale c'est compréhensible mais à quel moment l'incitation quasi forcée à établir des quotas est-elle représentative des compétences et mérites des nominés.
    Beaucoup se poseront la question du mérite dans le futur et se diront qu'untel ou autre a été nommé pour respecter les quotas et faire plaisir aux minorités.
    On voit déjà les aberrations que ça donne dans les remakes de films ou adaptations de Comics qui se sentent obligés de remplacer certains héros par des afro-américains, quitte à se fourvoyer dans des incohérences plus qu'évidentes. Genre les 4 Fantastiques, Thor, Wild Wild West... ceux qui connaissent comprendront.

Votre réponse
Postez un commentaire