Ardisson
 

Après trois ans de bataille contre les commerces jugés bas de gamme de la rue de Rivoli, l'animateur jette l'éponge, faute de soutiens.

Votre opinion

Postez un commentaire