Patrick Bruel et Johnny Hallyday à Los Angeles en avril 2017
 

Dans un texte écrit lorsqu'il a appris la mort de son ami et publié par nos confrères de L'Obs, l'artiste dit au revoir au rockeur, qu'il avait rencontré en 1984 . 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • True one
    True one     

    Ce Bruel est une personne insipide,qui devrait se cacher , qui aurait dû éviter ce discours débile qui n honore en aucune façon le grand Johnny était une personne sage. Non ce Bruel est chanteur de bal musette opportuniste qui abuse de la gentillesse des grands artistes. Voilà la vérité en hommage à Johnny.

  • jdar97
    jdar97     

    Moralité de Bruel :
    Mieux vaut rouler en Lamborghini que de payer ses impôts en France.

Votre réponse
Postez un commentaire