Cardi B à New York le 31 janvier 2019
 

Placée sous surveillance depuis une bagarre l'été dernier, la rappeuse doit toujours éviter tout contact avec ses deux victimes présumées. Y compris sur les réseaux sociaux.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire