×
Découvrez l'application
INSTALLER
Saad Lamjarred en concert au Festival International de Carthage en 2016
 

Mohammed VI a "décidé de prendre à sa charge les frais" de la défense du chanteur marocain, mis en examen depuis vendredi par la justice française pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées".

Votre opinion

Postez un commentaire