Le rappeur 50 Cent, en concert à New York, en décembre 2015.
 

Le rappeur américain a évité la faillite de justesse. Il va toutefois devoir régler ses dettes, qui s'élèvent à plusieurs millions de dollars.

Votre opinion

Postez un commentaire