Le maire de Kyoto demande à Kim Kardashian de ne pas nommer sa gamme de lingerie "Kimono"

Kim Kardashian le 3 décembre 2018
 

Le responsable des arts traditionnels pour la ville de Kyoto a confié être inquiet  "de la diffusion d'une mauvaise compréhension de ce qu'est le kimono en raison de la puissance d'influence" de Kim Kardashian.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire