Flavie Flament
 

L'animatrice, qui accuse le photographe de viol dans son livre La consolation, évoque "le choc" subi le 25 novembre dernier, lors de l'annonce de la mort de David Hamilton.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mia32
    mia32     

    Dévastée??? il est mort en clamant son innocence mais personne ne semble vouloir entendre ce fait laissant croire uniquement que son suicide est la preuve de l évidence de sa culpabilité! étrange justice populaire qui se base sur les allégations d une personne médiatique et de témoins anonymes dont deux avaient déjà été déboutés par le parquet de Paris...la justice ne se base pas sur des évidences mais sur des faits...pratique il est mort ..donc pas de procès..pas de preuve...qu elle arrête!

Votre réponse
Postez un commentaire