Bilal Hassani le 28 janvier 2019 à Paris
 

En pleine controverse après l'exhumation d'anciens tweets polémiques, le jeune chanteur, cible de messages haineux et pressé par un sénateur LR de renoncer au concours de l'Eurovision, répond à ses détracteurs. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire