×
Découvrez l'application
INSTALLER
Alain Bashung sur scène à Saint-Brieuc en 2008
 

A l'instar de Johnny Hallyday, l'interprète de La nuit je mens n'a rien laissé à son fils dans son testament après sa mort en 2009.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire